Moisson Outaouais lance sa campagne de financement du temps des fêtes

EnteteWeb1

C’est la « faim » du monde!

Pour la majorité d’entre nous, les Fêtes offrent des occasions de se rassembler et de festoyer! Mais pour près de 9 000 résidents de l’Outaouais, la « faim » du monde arrive à grands pas.

C’est avec cette idée en tête que Moisson Outaouais organise sa collecte de fonds de Noël. L’abondance étant le plus merveilleux des cadeaux, il est parfois difficile d’oublier qu’ « Il faut vivre simplement afin que d’autre puissent simplement vivre », comme disait Gandhi. Alors, tandis que vous faites votre liste de magasinage des fêtes, pourquoi ne pas y inclure un don monétaire pour Moisson Outaouais?

Cher père Noël, j’ai faim

Moisson Outaouais fait appel à la générosité des gens de la région par l’entremise d’une lettre destinée au Père Noël rédigée par la petite Maude et qui demande comme seul cadeau de manger tous les jours. Cette lettre étant la plus grosse campagne annuelle pour Moisson Outaouais, est envoyée par la poste à 40 000 foyers de la région cette semaine, et est également disponible dans le cahier publicitaire « Eureka » qui est distribuer à 100 000 portes. Les gens pourront répondre à la lettre en faisant un don en argent.

Starving Planet

« Nous voulons sensibiliser le grand public au don, car cette collecte, qui se renouvelle chaque Noël depuis quelques années, est synonyme d’abondance, d’espoir, de bonheur, de partage et de solidarité pour plusieurs. » de dire Rénald Daigneault, Président de Moisson Outaouais. « C’est malheureux, mais près de 9 000 personnes ont recours à une banque alimentaire chaque mois en Outaouais, et 31 % de ces gens sont des enfants et 56 % sont des femmes » ajoute Monsieur Daigneault.

« On ne reconnaît pas toujours le visage de la faim, et pourtant, on le voit presque tous les jours. Qui sait, sans ne l’espérer, on le verra peut-être dans le miroir un jour. Heureusement que les gens de l’Outaouais sont sensibilisés à la cause et sont de nature très généreux. Nous sommes confiants d’atteindre plus que les 120 000 $ qui furent amassés l’an dernier », mentionne Nathalie Ayotte, gestionnaire des communications et de la collecte de fonds pour Moisson Outaouais. La lettre de Maude est également sur le site de Moisson Outaouais www.moissonoutaouais.com

Les besoins en Outaouais sont fort réels… signe que la « faim » du monde arrive à grandes bouchées!

Ce contenu a été publié dans