7234 livres de nourritures distribuées à Noël grâce au Buffet des Continents

GATINEAU, le 4 décembre 2012 – La 6e édition de la collecte annuelle de denrées non périssables du Buffet des Continents de Gatineau a permis de recueillir 7 234 livres de nourriture pour les familles dans le besoin en Outaouais pour le temps des Fêtes.

Ce succès est le résultat d’un geste de générosité et de solidarité exemplaire des clients du Buffet des Continents de Gatineau. Le soir du 3 décembre, le Buffet des Continents a servi gratuitement 1 625 repas à autant de clients qui se sont présentés avec des denrées non périssables.

Les 7 234 livres de denrées recueillies ont été remises à Moisson Outaouais qui en assurera la distribution.

« C’est un geste important pour l’équipe du Buffet des Continents surtout lorsqu’on sait que près de 31 000 personnes ne mangent pas à leur faim chaque jour en Outaouais, soit environ 10 % de la population », a expliqué le propriétaire du restaurant, Monsieur Tony Priftakis. « Nous remercions chaleureusement tous nos clients qui ont apporté des denrées non périssables. Nous tenons aussi à souligner l’implication généreuse de tous nos employés qui ont grandement contribué au succès de cette soirée » a-t-il conclu.

« Nous sommes très heureux qu’autant de gens ont répondu à l’invitation du Buffet des Continents. Nous avons récolté beaucoup de denrées, ce qui nous permet de rencontrer les besoins alimentaires des personnes en difficulté en cette période des Fêtes qui impose aussi, il faut dire, son lot de stress financier sur les familles à faible revenu. Nous tenons spécialement à remercier le propriétaire ainsi que les employés du Buffet des continents qui font preuve d’une générosité exemplaire envers la communauté afin que chacun, quelque soit sa condition, ne reste jamais le ventre vide » a partagé Madame Sonia Latulippe, directrice générale de Moisson Outaouais.

Selon Statistique Canada, 1,1 million de Québécois vivent dans l’insécurité alimentaire et la moitié d’entre eux ont carrément manqué de nourriture au cours de la dernière année. Au Québec, un enfant sur dix est susceptible de souffrir de la faim. Parmi eux, 40 000 bambins sont âgés de moins de cinq ans.

Ce contenu a été publié dans