Bilan-Faim 2011

La situation de la faim en Outaouais

Le portrait de la faim en Outaouais est très préoccupant. Selon Moisson Outaouais, la dernière année fut très difficile et les besoins n’ont cessé d’augmenter. Offrant un service de distribution de masse en denrées alimentaires auprès de 26 organismes d’aide alimentaire, Moisson Outaouais dresse aussi son propre Bilan-Faim régional.

En Outaouais, c’est un peu plus de 31 000 personnes qui ne mangent pas à leur faim et de ce nombre, 12 400 sont des enfants. En mars 2011, mois utilisé pour comptabiliser les statistiques, Moisson Outaouais aidait 9 438 personnes, ce qui représente un peu plus d’une personne sur cinq dans le besoin et une augmentation de 26% par rapport à 2010. En fait, depuis 2008, soit le début de la crise économique, la clientèle des banques alimentaires en Outaouais a plus que doublé. Parmi les personnes aidées, 47% des ménages sont des familles avec enfants. 16% ont comme principale source de revenus un emploi.

Le même message semble vouloir émaner de la part de tous les organismes aidés par Moisson Outaouais. Une statistique qui fait particulièrement peur cette année est celle démontrant que 27% des ménages recevait de l’aide plus d’une fois en mars 2011. C’est-à-dire que l’aide typique d’une fois par mois n’est plus suffisante.

« Il y a certes des augmentations, mais nous semblons voir de plus en plus de famille, de personnes avec des emplois, des jeunes autant que des personnes âgées. Mais le plus bouleversant, c’est de voir que 60% de notre clientèle représente des enfants », indique Jean Pigeon, directeur général pour Moisson Outaouais.

Bilan Faim 2011 Moisson Outaouais

Bilan-Faim Banques alimentaires Canada

Ce contenu a été publié dans