Un citoyen recycle des matériaux et recueille 15 000 $ pour Moisson Outaouais

Travaillant dans le domaine de la construction depuis plusieurs années et affecté au chantier Zibi, François Charette a décelé un grand potentiel de recyclage qui était auparavant inexploité sur les chantiers de construction.

Avec l’accord de son employeur, en un an, l’homme derrière ce projet a recueilli un montant de 15 000 $ qu’il remettra à Moisson Outaouais le 6 juillet 2018, à 12 h, lors d’un événement de type barbecue qui se tiendra sur le site Zibi, chantier où Monsieur Charette est à l’emploi pour le maitre d’oeuvre Ledcor/Brunet LP.

« Cette idée m’est venue lorsque j’ai entendu deux jeunes en fauteuil roulant discutant de leurs conditions difficiles, et quelque temps après, j’ai également entendu à la radio l’appel à l’aide des banques alimentaires pour des besoins de denrées alimentaires. Je voulais aussi démontrer à la population qu’on peut faire une différence en recyclant plusieurs matériaux et en faire bénéficier la communauté », mentionne François Charette, initiateur et responsable du projet.

En récupérant et recyclant plusieurs matériaux tels que des tiges de métal, d’aluminium ou de cuivre, voire même des matériaux excédant des panneaux électriques, de même que les canettes et goupilles d’aluminium, Monsieur Charette aidé de quelques travailleurs, ont consacré plusieurs heures de bénévolat à ce projet qui a porté ses fruits. Grâce à son initiative et à ses collectes de matériaux recyclables impressionnantes, d’autres entrepreneurs de la région sous-traitants au chantier, ont contribué à son projet, soit Démo Plus, Drycore Électrique, AIM Recyclage, Armature ABF, Deconti/Milestone, Excavation BGP et Outaouais Sanitaire.

Un homme de défi, mais surtout un homme de coeur, monsieur Charette était bien appuyé par tous les travailleurs de son chantier. Afin de remercier les efforts déployés et de souligner les résultats obtenus avec l’appui de ces derniers, François Charrette étant agent de prévention en santé et sécurité, a eu l’idée d’acheter un défibrillateur externe automatisé en guise de trophée.

« En raison de sa mission caritative, Moisson Outaouais est soutenue par la communauté. Les activités de financement ainsi que les dons des entreprises et des particuliers représentent 80,4 % de tous nos revenus. C’est donc réjouissant de voir une personne aussi généreuse et dévouée comme François qui s’implique auprès des gens dans le besoin. La somme de 15 000 $ servira à l’achat d’aliments frais tels que des fruits et légumes au IGA Extra Famille Charles », souligne Armand Kayolo, directeur général par intérim à Moisson Outaouais.

L’événement du 6 juillet sera donc l’occasion pour monsieur Charette et Moisson Outaouais de remercier officiellement tous les visages derrière cette bonne action.