Moisson Outaouais honore ses donateurs

737050-sonia-latulippe
Photo : Patrick Woodbury, Le Droit

Publié le 30 août 2013 à 10h11 | Mis à jour le 30 août 2013 à 10h11

Charles Thériault – Le Droit

Moisson Outaouais a recueilli plus 1,3 million$ à travers la région de l’Outaouais, mais le refus des gouvernements fédéral et provincial, lui cause un manque à gagner de plus 1,1 million$.

Le maire de Gatineau, Marc Bureau, a lancé jeudi un nouvel appel aux gens d’affaires et à la communauté en général, afin de donner un nouveau souffle à la campagne de financement de Moisson Outaouais. Cette campagne a pour but de payer les coûts de construction du siège social de la banque alimentaire régionale qui a ouvert ses portes il y a deux ans.

En emménageant dans son propre édifice et entrepôt, Moisson Outaouais a cessé d’être dépendant de la Banque alimentaire d’Ottawa, mais la construction a coûté cher. Et le plan initial, qui prévoyait que les gouvernements fédéral et provincial assumeraient chacun un tiers des coûts, n’a pas fonctionné.

« La Ville de Gatineau a donné 300000$ dès le début du projet et les gens de la région, tout comme les gens d’affaires, ont contribué aussi, mais il est maintenant temps de relancer cette campagne de financement. Même si une personne ne donne que 20$, ça aide à Moisson Outaouais », a déclaré M. Bureau.

Jeudi, les responsables de Moisson Outaouais ont dévoilé le «Jardin des donateurs» qui comprend des arbres, une plate-bande et des plaques commémoratives, rappelant la contribution de ceux qui ont versé 100000$ et même 200000$ à Moisson Outaouais.

La directrice générale Sonia Latulippe a indiqué que l’organisme réussit à faire les paiements mensuels pour rembourser l’emprunt qui a été nécessaire pour construire l’édifice, mais la situation de Moisson Outaouais est loin d’être idéale, en raison du refus de financement des deux gouvernements.

Voir l’article sur www.lapresse.com/le-droit

Ce contenu a été publié dans