Toujours à court d’un million $ pour Moisson Outaouais

photo_2420806_resize

Publié le 29 Août 2013 – Patricia Lanteigne

Les différents paliers gouvernementaux n’ont pas été au rendez-vous pour aider à subventionner le Complexe Moisson de 2,6M$, construit il y a deux ans. La banque alimentaire est toujours à court d’un million $ pour assurer le remboursement de cette nouvelle construction.

« C’est important de redémarrer la campagne de Moisson Outaouais. Aujourd’hui, je veux me faire le porte-parole pour relancer la communauté d’affaires et les gens qui pourraient faire un petit don. Ne serait-ce que 20$, cela aiderait l’organisme », souligne la maire de Gatineau, Marc Bureau.

Le scénario initial de l’organisme à but non lucratif était de partager les coûts en trois entre les gouvernements provincial, et fédéral, mais l’argent n’est jamais venu. « Le fédéral attend toujours que le provincial lève le drapeau, mais on attend plus cette réponse de la part du provincial », explique la directrice générale de Moisson Outaouais, Sonia Latulippe.

« Jardin des donateurs » de Moisson Outaouais

Moisson Outaouais a inauguré jeudi son jardin d’arbres fruitiers dédié à ses grands donateurs. Ce jardin vise à remercier les donateurs qui ont contribué de façon significative à l’édification du complexe Moisson.

En Outaouais, c’est 9 000 personnes qui ont recours à de l’aide alimentaire dont 40 % sont des enfants. Subventionnée à 15 % seulement, Moisson Outaouais compte sur des donateurs et sur des revenus générés par des activités de financement comme la Loto-Moisson pour supporter sa mission.

Voir l’article sur www.journallarevue.com

Ce contenu a été publié dans